L’ANGE DU BIZARRE

Dans la rue de Turbigo, au n° 57, il faut lever le nez pour pouvoir s’étonner d’une curiosité architecturale, aussi imposante que mystérieuse…

rue-de-turbigo-ange-bizarre
“L’ange du bizarre” (© Histoire Parisienne)

Haute de trois étages, souvent surnommée “l’ange du bizarre”, cette statue est la plus grande cariatide de Paris (statue féminine remplaçant une colonne de soutien ; son pendant masculin est l’atlante).

Pourtant, s’il est certain qu’elle a été érigée dès la création de la rue dans les années 1850 en pleins travaux d’Haussmann, ses origines et sa signification ont toujours été très obscures.

ange-du-bizarre-detail
La cariatide en détail (© Histoire Parisienne)

La bourse tenue dans sa main droite (qui lui vaut parfois le surnom très recherché de “femme qu’a l’sac”) peut rappeler la mode de l’époque, tandis que ses ailes d’ange, ses vêtements et le brin de myrrhe dans sa main gauche évoquent clairement l’Antiquité.

Plusieurs hypothèses reviennent souvent : allégorie de la charité, protectrice de la passementerie (le commerce du textile étant très présent dans ce quartier) ou encore génie des affaires (quartier globalement très commerçant)…

phare-delange
Projet de phare d’Auguste Delange (source : etsionsepromenait.com)

L’ange de Turbigo est selon beaucoup calqué sur le projet de phare d’Auguste Delange, proposé quelques années auparavant au concours de l’École des Beaux-Arts pour un monument en mémoire du physicien Augustin Fresnel ; le nom de l’architecte incite peut-être à penser cela, en tout cas il est incontestable qu’ils se ressemblent fortement !


Merci d’avoir lu cet article en entier ; n’hésitez pas à vous exprimer dans l’espace commentaires pour me dire ce que vous en avez pensé.

S’il vous a plu, je vous invite à le partager avec vos amis, à suivre le blog sur les réseaux sociaux et à activer l’alerte mail pour être averti des nouveaux contenus (boutons ci-dessous et dans le menu à gauche) !
🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *