Le BOUILLON COLBERT et la DÉMOLITION de la galerie

Savez-vous que la galerie Colbert actuelle ne date pas du tout comme ses semblables du XIXe siècle, période durant laquelle elles étaient si populaires ? En fait si… Mais pas vraiment.

galerie-colbert
La rotonde de la galerie Colbert et sa statue d’Eurydice en contre-plongée (© Histoire Parisienne)

Elle a bien été construite à cette époque, en 1826 ; la splendide architecture due à Jean Billaud devait permettre de dépasser en prestige sa voisine la galerie Vivienne.

Mais elle a été fermée car trop vétuste dans les années 1970, et finalement démolie puis fidèlement reconstruite dans les années 80 (avec l’aménagement d’un passage la reliant à sa rivale).

le-grand-colbert
Intérieur du Grand Colbert (DR)

La galerie a perdu de son attrait car au passage les vieux magasins ont été remplacés par diverses institutions culturelles et universitaires. A subsisté Le Grand Colbert, magnifique établissement art nouveau ouvert en 1900 à l’entrée de la galerie, mais qui a profité des travaux pour passer de bouillon… à brasserie de luxe !

galerie-colbert-lithographie
Vue intérieure de la rotonde et de la galerie Colbert, lithographie de Hippolyte Roux (musée Carnavalet)

Enfin, la statue au centre : “Eurydice mourante” de Charles-François Nanteuil-Leboeuf date seulement de 1862, auparavant il y avait simplement un lampadaire, immortalisé par diverses illustrations d’époque – notamment une lithographie de Hippolyte Roux.


Merci d’avoir lu cet article en entier ; n’hésitez pas à vous exprimer dans l’espace commentaires pour me dire ce que vous en avez pensé.

S’il vous a plu, je vous invite à le partager avec vos amis, à suivre le blog sur les réseaux sociaux et à activer l’alerte mail pour être averti des nouveaux contenus (boutons ci-dessous et dans le menu à gauche) !
🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *