Le CRIME d’HOMOSEXUALITÉ

Tout comme le chevalier de La Barre est le dernier exécuté en France pour blasphème, Jean Diot et Bruno Lenoir sont les derniers pour homosexualité.

Cette plaque inaugurée en 2014 au 67 rue Montorgueil leur rend hommage.

montorgueil-plaque-diot-lenoir
Plaque au 67 rue Montorgueil commémorant la dernière exécution pour homosexualité en France (source Wikimedia Commons)

Edmond Barbier, l’un des principaux mémorialistes de cette époque, commente :

Et comme ces deux ouvriers n’avaient point de relations avec des personnes de distinction, soit de la Cour, soit de la ville, et qu’ils n’ont apparemment déclaré personne, cet exemple s’est fait sans aucune conséquence pour les suites.

Edmond Barbier, Journal historique et anecdotique

Merci d’avoir lu cet article en entier ; n’hésitez pas à vous exprimer dans l’espace commentaires pour me dire ce que vous en avez pensé.

S’il vous a plu, je vous invite à le partager avec vos amis, à suivre le blog sur les réseaux sociaux et à activer l’alerte mail pour être averti des nouveaux contenus (boutons ci-dessous et dans le menu à gauche) !
🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *