Le FELLAH de NAPOLÉON

Au 42 rue de Sèvres est érigé un surprenant monument : la fontaine du Fellah, qui est un des plus beaux témoins de l’engouement pour l’Égypte et la culture orientale à la fin de la Révolution.

fontaine-fellah
La fontaine du Fellah (© Histoire Parisienne)

Comme les fontaines du Palmier et de Léda, elle fait partie des 15 fontaines installées par le décret de Saint-Cloud pris par Napoléon en 1806 pour approvisionner Paris en eau potable.

Le terme “fellah” désignait la classe paysanne en Afrique du Nord, mais le sculpteur Pierre-Nicolas Beauvalet s’est fortement inspiré pour la fontaine de la statue d’Antinoüs (favori de l’empereur romain Hadrien), conservée au Vatican.

À noter que la statue de Beauvalet, vite dégradée, a été remplacée quelques années plus tard par une copie de Jean-François-Théodore Gechter.


Merci d’avoir lu cet article en entier ; n’hésitez pas à vous exprimer dans l’espace commentaires pour me dire ce que vous en avez pensé.

S’il vous a plu, je vous invite à le partager avec vos amis, à suivre le blog sur les réseaux sociaux et à activer l’alerte mail pour être averti des nouveaux contenus (boutons ci-dessous et dans le menu à gauche) !
🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *