Les SECRETS de l’HORLOGE DU PALAIS

En 1371 le roi Charles V le Sage commanda à l’horloger Henri de Vic la première horloge publique de Paris qui fut installée dans le palais de la Cité, sur la tour construite vingt ans plus tôt et ensuite nommée “tour de l’horloge”.

palais-de-la-cite-horloge
L’horloge du palais de la Cité (© Histoire Parisienne)

C’est seulement en 1418 qu’un cadran extérieur fut installé, afin que “les habitants de la ville puissent régler leurs affaires de jour comme de nuit”.

Par la suite elle fut restaurée à de nombreuses reprises, notamment sous les rois Henri II, Henri III et Henri IV. Chacun a voulu y laisser sa trace : les initiales entrelacées H et C pour Henri II et Catherine de Médicis, H et M pour Henri IV et Marguerite de Valois, et les blasons d’Henri III avec l’initiale H ; juste au-dessous on trouve en plus une inscription latine en référence à ses couronnes de France et de Pologne :

QUI DEDIT ANTE DUAS TRIPLICEM DABIT ILLE CORONAM

(“Celui qui lui a déjà donné deux couronnes lui en donnera une troisième”)


En 1685 une restauration importante de l’ensemble fut effectuée, puis une nouvelle fois sous la Révolution sur les plans de 1685 suite à des dégradations ; le nouveau gouvernement voulant marquer le monument multicentenaire de ses propres symboles et valeurs, deux statues allégories de la Loi et de la Justice furent ajoutées, ainsi que l’inscription :

MACHINA QUÆ BIS SEX TAM JUSTE DIVIDIT HORAS JUSTITIAM SERVARE MONET LEGES QUE TUERI

(“Cette machine qui fait aux heures douze parts si justes enseigne à protéger la Justice et à défendre les lois”)


Leur restauration fut réalisée entre autres en 1852, date qui apparaît en bas de l’œuvre, aux côtés de 1685 qui apparaît également au sommet.

Enfin, en 2012 l’horloge sortit d’une année de restauration qui la rendit plus splendide que jamais, et qui permit la découverte d’anciens motifs de lys qui ont été conservés à parts égales avec les plus récents.


Merci d’avoir lu cet article en entier ; n’hésitez pas à vous exprimer dans l’espace commentaires pour me dire ce que vous en avez pensé.

S’il vous a plu, je vous invite à le partager avec vos amis, à suivre le blog sur les réseaux sociaux et à activer l’alerte mail pour être averti des nouveaux contenus (boutons ci-dessous et dans le menu à gauche) !
🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *