La méconnue GALERIE VÉRO-DODAT

Moins connue que sa voisine Vivienne, la galerie Véro-Dodat est pourtant tout aussi sublime et agréable à parcourir.

galerie-vero-dodat-1
La galerie depuis la rue du Bouloi (© Histoire Parisienne)

Située entre le Palais-Royal et les Halles, elle doit son nom à ses créateurs : les deux riches charcutiers Véro et Dodat qui ouvrent le passage en 1826, en plein âge d’or des galeries couvertes.

À but spéculatif, on dit à l’époque dans Paris que la galerie a été construite “à coups de cervelas et de saucisson”.

À son apogée au XIXe on y trouvait le célèbre traiteur Bontoux, l’appartement de la comédienne Rachel ou encore Aubert, éditeur des journaux satiriques Le Charivari et La Caricature ; aujourd’hui, il faut se contenter de la boutique de Christian Louboutin…


Merci d’avoir lu cet article en entier ; n’hésitez pas à vous exprimer dans l’espace commentaires pour me dire ce que vous en avez pensé.

S’il vous a plu, je vous invite à le partager avec vos amis, à suivre le blog sur les réseaux sociaux et à activer l’alerte mail pour être averti des nouveaux contenus (boutons ci-dessous et dans le menu à gauche) !
🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *